10 Erreurs à  éviter à  l'ouverture d'un nouveau restaurant - Brand Points Plus Canada

10 Erreurs à  éviter à  l’ouverture d’un nouveau restaurant

Il faut savoir prendre les bonnes décisions quand on ouvre un nouveau restaurant, des décisions essentielles pour éviter les écueils.

Voici quelques-unes des erreurs les plus courantes que font les nouveaux propriétaires quand ils ouvrent un restaurant :

Sous-capitalisation

Le moyen le plus simple de vous mener à  l’échec est d’arriver au jour de l’ouverture sans un sou en banque alors que vous devez de l’argent pour les rénovations, les stocks, etc. La réussite d’un restaurant doit être bien préparée et tous les aspects y contribuent : une image de marque cohérente, une belle carte, une atmosphère qui se démarque et un cadre agréable. Lorsque vous réalisez que vous n’avez plus d’argent, vous avez tendance à  dévier du plan initial. Les nouveaux propriétaires essayent de rogner sur les dépenses en matière de marque et de décors, d’économiser sur la formation du personnel et le marketing et de retarder la livraison des produits.

S’attendre à  ce que « si nous sommes ouverts, les clients vont venir »

Aujourd’hui, il ne suffit pas d’ouvrir un nouveau restaurant. Le monde de la restauration est un environnement très concurrentiel. Les clients doivent avoir une raison de venir dans votre établissement. Il est essentiel d’être conseillé par une société de marketing (ne serait-ce que pour l’ouverture) pour établir et mettre en œuvre une stratégie de communication. Les nouveaux propriétaires en tireront parti, car cela les aidera à  « créer du buzz » et à  bien établir leur image de marque.

Pendre possession des locaux trop tôt

Une fois que vous avez pris possession des locaux, le chronomètre du propriétaire est déclenché. Qu’une période d’installation ou d’un mois sans loyer à  payer soit prévue n’a pas d’importance : le temps s’écoule est vous êtes dans la période d’installation. Vous devez être certain que tout est prêt lorsque vous entrez dans les locaux. Les entrepreneurs doivent être prêts à  commencer les rénovations dès le premier jour. Cela signifie que vos plans doivent être dessinés, que vous avez choisi l’entrepreneur (par soumission ou par d’autres moyens) et que vous avez obtenu votre permis pour les travaux. Tout cela peut prendre entre 6 à  8 semaines. Lorsque vous négociez et signez le contrat de location des locaux, assurez-vous que la date de prise de possession est deux mois plus tard.

Ne pas rédiger un plan d’affaires détaillé

Un plan d‘affaires vous aide à  vous assurer que les locaux vont vous convenir. Il définit les besoins, l’emplacement et comment va fonctionner votre modèle d’affaires. De trop nombreuses personnes commencent à  chercher des locaux sans avoir achevé leur plan d’affaires. Par exemple, de nouveaux propriétaires partent à  la recherche d’un espace de 3 600 pieds carrés, alors que peut-être (après avoir révisé leur plan d’affaires) ils n’ont besoin que de 2 800 pieds carrés. De plus, un plan d’affaires bien conçu peut aider à  préparer de manière réaliste leur budget pour l’ouverture et éviter ainsi de tomber dans l’écueil n° 1

Ne pas faire de répétitions et de tests

Il est nécessaire de faire des répétitions en costume avant l’ouverture. Invitez votre famille et vos amis à  jouer les rôles de clients et à  avoir le plaisir de manger dans votre restaurant avant l’ouverture. Cela permet aux nouveaux propriétaires, aux chefs et aux serveurs de régler les problèmes et les menus détails.

Faites autant de répétitions que nécessaire afin de vous assurer que les choses se passent comme elles le doivent. Rappelez-vous qu’à  l’ouverture, les clients auront un regard encore plus critique que pour un restaurant en activité depuis longtemps. Dès le début, il est essentiel de procurer une expérience agréable à  110 %.


« Il est nécessaire de faire des répétitions en costume avant l’ouverture. Dès le début, il est essentiel de procurer une expérience agréable à  110 %. »

David Hopkins, le président, The 15 Group

Manque de personnel avant l’ouverture

N’embauchez pas le personnel dont vous avez besoin : engagez 20 à  30 % de personnes en plus. Certains employés vont partir avant même de commencer à  travailler, et après les premières semaines, d’autres se sentiront dépassés et ne conviendront pas. Vous ne voulez pas vous retrouver en sous-effectif dans le mois suivant l’ouverture.

Ne pas être en sureffectif à  l’ouverture

Les premiers mois d’activité d’un restaurant tournent autour d’une seule chose : rendre les clients heureux ! Préparez-vous avec l’objectif de faire des bénéfices pendant les 10 prochaines années, et non pas en prévoyant pour les 3 mois qui viennent. De trop nombreux restaurateurs se soucient trop du coût de la main-d’œuvre dès l’ouverture et finissent par procurer une expérience exceptionnellement médiocre. Soyez en sureffectif, et de beaucoup! Assurez-vous que les clients soient époustouflés par l’intégralité de leur expérience.

Imprimer des cartes onéreuses

De nouveaux propriétaires prennent la décision avant l’ouverture d’imprimer leurs menus à  des coûts très élevés . Si vous mettez en place un nouveau concept, rappelez-vous que tout cela n’est encore qu’une théorie avant que la clientèle n’arrive. Après les répétitions et l’ouverture de l’établissement, vous allez pouvoir constater comment fonctionne votre carte, que ce soit en termes de prix, de cuisine, d’engorgement, etc.


« Étant un nouveau restaurant à  essayer, vous allez être, dès l’ouverture, encore plus sujet à  des critiques… les critiques portent sur la valeur, et vous devez être certain que celle que vous procurez est exceptionnelle. »

David Hopkins, le président, The 15 Group

Fixer des prix trop élevés

Étant un nouveau restaurant à  essayer, vous allez être, dès l’ouverture, encore plus sujet à  des critiques. Les nouveaux propriétaires doivent se rappeler que les critiques portent sur la valeur, et vous devez être certain que celle que vous procurez est exceptionnelle. Dans le doute, baissez les prix (rappel : la priorité des premiers mois n’est pas de gagner de l’argent ). Il est plus facile d’augmenter un peu les prix après trois à  six mois d’activité que de regagner des clients perdus parce qu’ils pensent avoir payé trop cher la valeur de votre offre.

Ne pas faire appel à  des experts pour vous aider

Ouvrir un restaurant est une des choses les plus difficiles à  faire. Cependant, demander de l’aide à  des professionnels du secteur est le meilleur investissement que vous pouvez faire pour vous assurer de la réussite de votre entreprise. C’est une des raisons pour laquelle environ 80 % des nouveaux restaurants échouent. Il est impératif de faire appel à  des experts du secteur qui vous aideront à  éviter bien des écueils.

Related Topics

Chiffres + connaissances = rentabilité dans le secteur de la restauration

  • Conseils d’experts
  • Opérations

Vous souvenez-vous de vos rêveries pendant les cours de math, à  vous demander si cette matière vous servirait un jour?…

Read Article

Voyez votre service de restauration comme un critique gastronomique et apportez des changements !

  • Conseils d’experts
  • Marketing

à€ notre époque numérique, l’influence de l’opinion d’un critique gastronomique titré a été remplacée par l’émergence de sites web de…

Read Article
English Bay 1
Wingsnew
Leaderboard Hi Perf Saporito