Embaucher correctement pour faire face au fort taux de roulement du personnel dans l'industrie de la restauration - Brand Points Plus Canada

Embaucher correctement pour faire face au fort taux de roulement du personnel dans l’industrie de la restauration

Vous êtes embauché!

On voudrait que ce soit si facile. Cette phrase présume qu’il excite une réserve inépuisable de personnes compétentes, dynamiques, volontaires, et bien sûr expérimentées, prêtes à  travailler en salle ou en cuisine. Malheureusement, dans les secteurs du service alimentaire et de l’hôtellerie, ce n’est pas vraiment le cas. 

Selon le sondage de Restaurant Canada pour le troisième trimestre 2019, la main-d’œuvre conserve la tête de liste des problèmes des restaurateurs. «â€‰Huit sondés sur dix déclarent que le coût élevé de la main-d’œuvre a des conséquences négatives sur leur activité et 59 % font état d’une pénurie d’employés ».

Alors que de nombreux exploitants cherchent à  réduire la voilure, à  automatiser ou même à  ne plus autant recourir à  des employés (songez aux cuisines fantômes, aux établissements qui ne font plus que de la livraison ou des plats à  emporter), d’autres doivent encore répondre aux défis des embauches.

«â€‰Les employeurs expriment leur frustration quand il leur faut trouver des candidats, s’assurer qu’ils se présentent à  un entretien et arrivent à  l’heure convenue le premier jour », remarque Jeff Dover, consultant principal de fsSTRATEGY inc., une entreprise  qui propose sont expertise aux exploitants de service alimentaire et de l’hôtellerie. «â€‰Il y a un si grand nombre d’offres d’emploi que certains nouveaux employés travaillent une semaine, puis ne reviennent plus. Les employeurs doivent donc trouver des moyens de fidéliser les candidats dès leur embauche. »

La clé, c’est innover 

Certains restaurateurs cherchent judicieusement à  se tourner vers des moyens innovants pour trouver et retenir les talents.  Fini le temps des CV papier et des entrevues laborieuses : il suffit d’examiner en ligne quelques courtes vidéos des candidats et les contenus qu’ils ont publiés pour que l’employeur se fasse en deux minutes une idée et sache si cela vaut la peine de le rencontrer, ajoute Jeff Dover. Et même si le secteur du service alimentaire n’abandonnera jamais complètement l’étape de l’entrevue qui permet à  l’employeur de se faire une idée du comportement d’un candidat, de ses compétences en communication verbales et non verbales, de sa «â€‰conduite » et de son apparence, le processus d’embauche est actuellement en train d’évoluer. 


«â€‰Un de nos clients organise actuellement ses entretiens d’embauche de cette façon afin d’évaluer efficacement l’entregent et la capacité à  évoluer au sein d’une équipe de ses employés potentiels. »

David Hopkins, The Fifteen Group President and Restaurant Consultant

Séances de réseautage éclair

De nombreux employeurs du secteur de l’hôtellerie se déplacent pour participer à  des salons de l’emploi. Durant ces événements de réseautage éclair, les dirigeants à  la recherche de candidats en profitent non seulement pour embaucher du personnel compétent, mais aussi pour se constituer une banque d’employés potentiels.

«â€‰Participer à  des entrevues groupées est un moyen efficace pour rencontrer et évaluer des candidats. Cela permet de se rendre compte comment ils interagissent avec les autres et se comportent au sein d’un groupe sans être soumis à  la pression d’une entrevue individuelle », précise David Hopkins, président et consultant de The Fifteen Group. «â€‰Un de nos clients organise actuellement ses entretiens d’embauche de cette façon afin d’évaluer efficacement l’entregent et la capacité à  évoluer au sein d’une équipe de ses employés potentiels. »

Utilisez les médias sociaux

«â€‰Si vous avez plusieurs postes à  pourvoir, vous pouvez organiser un événement collectif d’embauche », ajoute David Hopkins. «â€‰Vous pouvez en faire part en le diffusant par un avis aux médias, sur un site d’emploi ou sur Facebook. Ce genre d’événement permet de faire circuler largement l’information sur vos offres de poste et donne l’occasion à  votre équipe de rencontrer un large panel de candidats en une seule journée. » 

Facebook constitue un outil d’affaires fiable pour toucher un plus grand nombre de personnes qu’un site d’annonces d’emplois. Instagram devient aussi un moyen répandu et attrayant (utilisez des images et des couleurs) pour recruter, notamment les candidats les plus jeunes. 

Des bannières publicitaires affichées sur des sites choisis et des publications en ligne peuvent aussi faire savoir que vous souhaitez recruter du personnel. «â€‰Cette méthode vous permet de cibler les personnes qui ne cherchent pas activement un emploi ou ne consultent pas les sites de recrutement », précise David Hopkins.

expert advise hiring right inset

La technologie est un précieux allié

Vous pourriez aussi utiliser des applications destinées aux pigistes. Selon David Hopkins,  Staffy (https://staffy.com/). est une des solutions les plus utilisées. «â€‰Elles permettent de trouver le nombre nécessaire de pigistes pour des événements spéciaux ou même lorsque vous avez ponctuellement besoin de personnel supplémentaire. » Cette solution peut être une solution rentable pour trouver du personnel en cas de besoin.

Une entreprise (qui n’est pas un restaurant) a utilisé une idée originale. Exceldor, une coopérative de traitement des volailles titulaire de la licence canadienne de la marque Butterball devait embaucher rapidement du personnel dans son usine. Cet automne, ils ont installé dans un arrêt d’autobus un système de vidéo à  distance.  Il suffisait aux candidats potentiels de prendre le combiné téléphonique au-dessus duquel était écrit  «â€‰Nous embauchons en direct. Décrochez. » Des entrevues rapides se tenaient sur place et les postes ont été pourvus.

Des amis bien utiles

Récemment, McDonald’s Canada, en collaboration avec l’agence publicitaire Cossette, a lancé une campagne innovante intitulée «â€‰Venez avec un ami » : les personnes intéressées étaient invitées à  déposer conjointement leurs candidatures pour ensuite être embauchées et travailler ensemble. Cette démarche est particulièrement intéressante pour les plus jeunes employés du service alimentaire dont c’est peut-être le premier emploi. Cela permet non seulement d’embaucher, mais aussi en même temps d’attirer des employés potentiels.

Organiser des «â€‰embauches entre amis » n’est pas réservé aux grandes chaînes comme McDonald’s. C’est une stratégie qui convient aux établissements de toute taille.

Élargir sa cible

Pourquoi ne chercher à  recruter que des jeunes? La cible des employés potentiels est plus large. De nombreux retraités encore très actifs et moins intéressés par l’argent sont prêts à  travailler à  des horaires flexibles et peuvent être d’une aide précieuse. De plus, ajoute Jeff Dover «â€‰Embaucher des personnes souffrant d’un handicap est de plus en plus répandu, et c’est important pour les entreprises. »

Quelle que soit votre démarche pour répondre à  vos besoins en personnel, la flexibilité est un critère important, non seulement en ce qui concerne la personne que vous embauchez, mais aussi dans votre manière d’y arriver.

Related Topics

Fruits de mer surgelés – une perspective fraîche sur les coûts alimentaires

  • Conseils d’experts
  • Opérations

Les Canadiens désirent vivement la vue, le son, l’odeur et le goût de la mer, quelle que soit la saison…

Read Article

Comment les restaurateurs peuvent transformer les impressions des clients en succès

  • Conseils d’experts
  • Opérations

Comment les restaurateurs peuvent transformer les impressions des clients en succès | Maîtriser l’art de la gestion des critiques  Comme…

Read Article
Egg Solutions
fruitdornew
Leaderboard ad J