La présence en ligne de votre restaurant : les avantages d'être propriétaire vs locataire - Brand Points Plus Canada

La présence en ligne de votre restaurant : les avantages d’être propriétaire vs locataire

Votre restaurant doit-il être actif sur les médias sociaux? Absolument. Est-il également important d’avoir un site web et une liste de distribution? Encore plus.

Pourquoi? Baser votre plan marketing sur seuls les médias sociaux, revient à  louer sans contrat de location. Les sites Web et les listes de distribution, cependant, offrent le contrôle qui vient avec être propriétaire.

Pourquoi avez-vous besoin d’un site web et d’une liste de distribution pour votre restaurant?

Les sites Web offrent de nombreux avantages aux restaurants. Jenny Companion, vice-présidente des opérations de l’Est, et Nathalie Kent, coordinatrice des communications, de l’agence de conseil en hôtellerie The Fifteen Group, affirment que « le fait d’avoir un site Web propriétaire offre plus de liberté pour raconter l’histoire de votre restaurant, contrôler le contenu, partager toutes les informations pertinentes et maintenir une certaine apparence. Vous pouvez partager votre menu complet en grand format […], offrir un accès facile pour faire des réservations ou contacter votre équipe, partager des cartes, et encore plus. »


« Le fait d’avoir un site Web propriétaire offre plus de liberté pour raconter l’histoire de votre restaurant. »

Jenny Companion, vice-présidente des opérations de l’Est de The Fifteen Group
Nathalie Kent, coordinatrice des communications de The Fifteen Group

Votre liste de distribution est votre bien numérique le plus précieux, car elle regroupe les coordonnées des personnes qui interagissent avec vous à  de nombreux endroits.

Selon mme Companion et mme Kent, « la constitution d’une liste de distribution est également bénéfique car elle permet aux restaurants de communiquer plus directement avec leurs clients. Plutôt que de poster un ODL ou une promotion du restaurant sur Instagram et d’espérer qu’il soit vu, ils peuvent envoyer une infolettre directement dans la boîte de réception de leur public cible. »


« La constitution d’une liste de distribution est également bénéfique car elle permet aux restaurants de communiquer plus directement avec leurs clients. »

Jenny Companion, vice-présidente des opérations de l’Est de The Fifteen Group
Nathalie Kent, coordinatrice des communications de The Fifteen Group

Woman browsing restaurant website

Pourquoi l’utilisation des médias sociaux seulement pour votre restaurant ne suffit pas

Votre communauté s’attend à  vous trouver sur au moins une ou deux plateformes de médias sociaux. Cela vous permet de promouvoir votre marque et d’engager avec vos abonnés. Mais chaque plateforme a des limites en termes de contenu et de fonctionnalités.

Soyez conscient que ce que vous construisez sur une plateforme tierce comme Instagram, Facebook ou TikTok est quelque peu précaire. L’évolution des algorithmes peut limiter les personnes qui voient vos publications, les services peuvent passer de gratuits à  payants, et il arrive même que des plateformes ferment leurs portes (au revoir, Google+). 


Chaque plate-forme de médias sociaux a des limites en termes de contenu et de fonctionnalités.


Pour les pages Facebook, que les entreprises utilisent, les changements constants d’algorithme favorisent les publications payantes au détriment de la portée organique, ce qui signifie que vos publications apparaissent moins fréquemment dans le fil d’actualité de vos abonnés. Si vous avez une page Facebook, nul doute que vous recevez de fréquents coups de coude pour « booster » vos publications — avec des frais de publicité, bien sûr.

Sur Instagram, les publications apparaissaient autrefois dans l’ordre chronologique inverse. Si vous avez posté une photo attirante de votre plat du jour à  9 heures du matin, les abonnés qui ont utilisé l’application ce matin-là  l’ont très probablement vue. Aujourd’hui, les règles qui déterminent le classement de vos publications dans le fil d’actualité de vos abonnés sont beaucoup plus complexes. Elles tiennent compte de facteurs tels que le comportement des abonnés (par exemple, les types de publications qu’ils consultent), les interactions entre vous et eux, le moment de la publication, etc. C’est compliqué.

Cela peut vous déplaire, mais il n’y a rien de mal à  ce que les plateformes de médias sociaux modifient les règles quand ils veulent. Après tout, elles offrent leurs services gratuitement, mais pas par altruisme. Ce sont des entreprises qui privilégient leurs intérêts. 

Encore une fois, tout comme la location d’un grand espace sans contrat de location, baser le plan marketing de votre restaurant entièrement sur les médias sociaux n’offre pas beaucoup de sécurité.

Man browsing restaurant website

Les avantages d’être propriétaire d’un site web

Outre les avantages en termes de contenu, de marketing et de fonctionnement qu’offre un site Web de qualité, vous en détenez le contrôle. Si vous souhaitez modifier la conception ou intégrer une nouvelle fonctionnalité, comme un service de liste de distribution, c’est vous qui êtes en charge.

Vous êtes propriétaire de votre nom de domaine (comme www[point]meilleurrestaurant[point]ca) et vous choisissez la plateforme sur laquelle vous allez construire votre site. En utilisant un site Web hébergé, vous pouvez vous concentrer sur la fonctionnalité, le contenu et le référencement (stratégies visant à  aider les moteurs de recherche à  afficher votre site aux visiteurs potentiels) tandis que votre fournisseur s’occupe des détails pratiques (pensez aux trucs amusants comme les mises à  jour, la sécurité, les sauvegardes, etc.) Sociavore, est une plateforme de site Web qui a été développée pour les restaurants indépendants. 

Oui, vous devrez payer votre nom de domaine (URL) et les frais de plateforme, alors que vos médias sociaux sont gratuits. Mais vous ne serez pas à  la merci des règles et des acteurs des médias sociaux qui changent fréquemment, et les visiteurs de votre site trouveront tout ce dont ils ont besoin au même endroit.

Exploiter au maximum les listes d’adresses électroniques

Félicitations si vous avez des dizaines d’adeptes sur les médias sociaux, mais savez-vous comment les contacter en dehors de cette plateforme? Les visites de votre site Web sont peut-être en plein essor, mais savez-vous qui sont ces visiteurs?

La création d’une liste de distribution vous permet de tirer le meilleur parti du trafic vers votre site web, vos médias sociaux et votre restaurant. C’est votre liste principale de toutes les personnes qui ont dit vouloir avoir de vos nouvelles.

Quoi qu’il arrive à  vos réseaux sociaux ou à  votre site web, votre liste de distribution est là  pour vous. C’est votre outil marketing et relationnel le plus puissant, qui vous permet de communiquer directement avec vos abonnés. Construisez-la avec soin et traitez-la comme de l’or.


« Ceux qui s’inscrivent à  votre liste de distribution sont, par définition, déjà  engagés et investis dans votre marque, vous pourrez donc exploiter sur un public actif et intéressé pour développer votre activité. »

Jenny Companion, vice-présidente des opérations de l’Est de The Fifteen Group
Nathalie Kent, coordinatrice des communications de The Fifteen Group

Comme le disent mme Companion et mme Kent, « ceux qui s’inscrivent à  votre liste de distribution sont, par définition, déjà  engagés et investis dans votre marque, vous pourrez donc exploiter sur un public actif et intéressé pour développer votre activité. »

Sept conseils pour optimiser la liste de distribution de votre restaurant

  1. Offrez plusieurs possibilités d’inscription — Mettez des liens d’inscription sur chaque réseau social et sur votre site web, et proposez des formulaires papier et/ou des options numériques dans vos locaux. Cherchez toujours à  élargir votre liste. 
  2. Proposez des incitations — Il vaut la peine de proposer des offres spéciales ou des promotions pour que les gens s’inscrivent à  votre liste de distribution.
  3. Personnalisez les courriels — Une petite chose comme l’utilisation du nom des abonnés dans le courriel contribue grandement à  l’établissement d’une relation.
  4. Apprenez à  connaître les centres d’intérêt de vos abonnés — En interrogeant vos abonnés sur leurs centres d’intérêt, vous pouvez leur adresser un contenu ciblé. Envoyez la promotion de votre nouveau menu pour les amateurs de viande aux personnes qui sont heureuses de le voir, et non aux végétaliens.
  5. N’inondez pas les boîtes de réception des abonnés — If you send too many emails, they may tune you out or, worse yet, unsubscribe. 
  6. N’oubliez pas que le consentement est la clé — Les pourriels n’ont pas leur place dans vos envois. Apprenez-en davantage sur la législation anti-pourriel du Canada.
  7. Utilisez un service de liste d’envoi — Vous n’avez pas à  gérer votre liste seule. Des services tels que MailChimp ou Constant Contact vous aident à  inscrire de nouveaux abonnés, à  vous conformer à  la législation anti-pourriel, à  créer des sous-listes, à  concevoir des communications et à  analyser l’impact.

Related Topics

Instagram 101 pour les restaurants : êtes-vous instagrammable ?

  • Conseils d’experts
  • Marketing

Dire que la communauté alimentaire d’Instagram est un canal de marketing pour votre restaurant est une sous-déclaration. Les restaurateurs doivent…

Read Article

Ne négligez pas les consommateurs Baby Boomer qui ont encore de l’influence

  • Conseils d’experts
  • Tendances

Si vous vous souvenez de l’Encyclopédie Britannica, des repas télé Swanson, des lignes partagées, des boîtiers pour la télévision, des…

Read Article
Fruit D'Or copy
fruitdornew
Reuven chicken chunks