Prenez la route avec un food truck - Brand Points Plus Canada

Prenez la route avec un food truck

Les food trucks sont en vogue… à  nouveau ! Avec la pandémie qui maintient un certain nombre de restaurants fermés ou confinés à  la vente de plats à  emporter et à  la livraison, le food truck – une sorte de version pop-up du repas complet – semble séduire un certain nombre d’opérateurs.

Ce ne sont pas tous les restaurateurs qui veulent exploiter un restaurant intérieur dans le confort d’une adresse bien établie sur derrière façade de pierre et de briques. Certains décident d’œuvrer sur la route et tenter l’aventure d’un concept de restauration moins sédentaire.

Chris Corrigan le propriétaire et restaurateur de Lancaster Smokehouse s’est lancé dans le créneau de la restauration sur roues en 2014. Il a acquis un véhicule au châssis renforcé pour le transformer en food truck en faisant appel à  une ferblanterie spécialisée en acier inoxydable. « J’ai fait construireune cuisine polyvalente professionnelle dans le camion pour en faire le prolongement de notre restaurant de Kitchener en Ontario », affirme-t-il. « Bien sûr, c’était plus cher, mais nous estimions important de donner fière allure au camion — surtout qu’il sert de vitrine à  notre restaurant et à  notre image de marque ».  

Corrigan a choisi un modèle qui consomme plus d’essence, mais qui répond à  ses besoins. Au départ il prévoyait d’exploiter son restaurant sur la rue, mais après s’être buté aux règlements municipaux, il a plutôt choisi de devenir traiteur sur roues et de servir les convives d’événements spéciaux. 

« En me cantonnant dans le service de traiteur, je suis plus en mesure de gérer les coûts et les marges bénéficiaires », explique-t-il. « Nos mets sur le gril se prêtent bien à  la restauration mobile et nous avons justement modifié nos recettes en les simplifiant là  où c’était nécessaire. Pour le service de traiteur dans le cadre d’événements nous connaissons le nombre de plats à  servir, ce qui nous rend plus efficaces et plus rentables. »

La pandémie n’a pas freiné l’activité des food trucks. « Nous nous attendons à  une saison très chargée si nous parvenons à  surmonter cette situation et si nous sommes autorisés à  fonctionner. D’après les demandes de renseignements et les réservations, je pense qu’il y a une forte demande de la part des clients pour des événements privés (mariages, fêtes, etc.) et d’entreprise », déclare M. Corrigan.

En temps normal, la cuisine mobile de Lancaster amène aussi des convives dans son restaurant qui a pignon sur rue, et vice versa. Pour la préparation d’événements comme une réception de mariage, les clients viennent souvent dans le restaurant pour une dégustation pour les aider à  composer le menu du jour de noces. 

Selon lui, les cuisiniers du restaurant adorent travailler dans le camion. « Quand nous allons à  des événements, ils se précipitent pour s’inscrire avant les autres. Il faut croire qu’ils aiment bien le feu roulant et l’atmosphère vibrante de ces réceptions. C’est très agréable d’y faire le service, car le camion est situé dans un lieu où tout le monde fait la fête. »

Corrigan fait partie d’une cohorte grandissante de restaurateurs qui décide d’offrir le service de restauration mobile. Il y aurait plus de 400 camions-cuisines dans tout le Canada, ces véhicules étant plus nombreux dans l’ouest que dans l’est. 

Les points à  retenir de Corrigan

  • Pour les meilleurs résultats, il ne faut pas lésiner sur la qualité d’un camion-restaurant, qu’il soit acheté ou fabriqué. Le matériel de cuisine doit être de calibre professionnel, durable et adapté aux conditions d’utilisation plus exigeantes.
  • Jaugez les avantages et les inconvénients de se cantonner dans le service de traiteur par rapport à  la restauration sur la rue.
  • Un food truck donne la chance aux membres de votre brigade de cuisine, principalement les jeunes apprentis, de s’amuser en travaillant et d’apprendre les ficelles du métier.

Principaux conseils pour les food trucks

  • Construisez un menu avec des articles qui sont simples, bons et distinctifs.
  • Gardez les recettes simples et faciles à  varier.
  • Soyez créatif avec des noms de plats dont les clients se souviendront.
  • Surveillez vos coûts alimentaires et vos prix.
  • Faites en sorte que votre marque soit forte et distinctive.
  • Soyez social, interagissez avec vos clients en ligne.
  • Soyez prêt à  affronter le mauvais temps.
  • Prévoyez les journées lentes dans votre plan d’affaires.

Calculez les coûts

La mise en place d’un food truck est une entreprise difficile, compétitive et potentiellement coûteuse. Les nouveaux camions entièrement opérationnels peuvent coûter jusqu’à  120 000 $, et la conversion de véhicules existants peut coûter entre 30 000 $ et 100 000 $, plus le coût d’un camion d’occasion comme un fourgon à  étages. 

Il faut aussi tenir compte des coûts suivants : 

  • licences 
  • permis
  • assurance de responsabilité et assurance commerciale
  • enregistrement du véhicule
  • stationnement 

Sources: Réseau des entreprises canadiennes, sources de recherche Internet

Comment débuter une opération alimentaire par food truck :

https://canadianvisa.org/blog/immigration/how-to-start-a-food-truck-business-in-canada

Source: Réseau des entreprises canadiennes

Faites connaître votre marque

D’après le centre d’information Small Business BC, les food trucks qui se démarquent par un marketing efficace et un menu qui se détache du lot pour atteindre les clients qu’ils veulent attirer. Pour être rentables, les exploitants des restos sur roues doivent avant tout faire connaître leur marque. « Outre le menu, il vous faut définir ce qui vous distingue des autres et le vendre. » 

Certains food trucks arborent leurs couleurs avec des typographies criardes et une touche artistique, alors que d’autres utilisent plutôt une approche plus discrète. Les experts mentionnent aussi qu’il est important d’inscrire la stratégie de marque dans votre créneau pour qu’il suscite l’intérêt de votre clientèle cible. 

The Lancaster Smokehouse Food Truck
Lancaster Smokehouse a voulu utiliser le même style que leur restaurant : la même palette de couleurs, le même choix de polices et la même maquette graphique.

Lancaster Smokehouse a voulu utiliser le même style que leur restaurant : la même palette de couleurs, le même choix de polices et la même maquette graphique. « Ceci uniformise notre image de marque et crée un lien entre notre cuisine mobile et notre restaurant », explique Chris Corrigan. 

Le nom a aussi son importance !

Vous pouvez pondre des noms fantaisistes, recherchés, mémorables ou faire de l’humour. Les jeux de mots sont les bienvenus, mais vous pouvez aussi choisir quelque chose de simple et descriptif. C’est le nom du camion-restaurant qui fait le succès du projet. Certains des camions-restaurants les plus fréquentés au Canada ont des noms courts et faciles à  se rappeler : Le camion Côtes-à -Côtes de Québec (pensez côtes grillées dans les côtes de la basse-ville), le Duck Truck à  Montréal (que du canard au menu), le Fidel Gastro’s de Toronto (des mets rétros), le camion Aussie Pie Guy de Vancouver (des pâtés de viande à  l’australienne). 


C’est le nom du camion-restaurant qui fait le succès du projet.


Les clients parleront plus d’un nom facile à  prononcer, à  comprendre et à  se rappeler à  leurs amis et à  leurs collègues. Évitez les noms trop longs, ambigus ou trop tendance, car, après tout, les modes ne font que passer. N’oubliez pas l’effet visuel du nom retenu! De quoi aura-t-il l’air sur les flans du camion? 

Un exercice utile de reconnaissance du nom tiré du site mobile-cuisine.com : Faites circuler le nom envisagé dans un cercle de 10 personnes, une semaine plus tard, « rappelez-les pour leur demander s’ils s’en souviennent. Combien de personnes s’en sont souvenu exactement? S’il y a moins de sept personnes qui se le  rappellent, vous devriez peut-être songer à  choisir un nom plus mémorable qui capte vraiment l’attention des gens ».

Conçus pour servir

Au Canada, il y a plusieurs types de fournisseurs qui peuvent fabriquer ou convertir un camion pour la restauration. Parmi eux : 

Alors, pourquoi hésiter? Il n’y a qu’à  monter dans le camion!

Related Topics

Leçons de pandémie. N’attendez pas pour la prochaine pour vous préparez pour l’inconnaisable

  • Conseils d’experts
  • Tendances

Comment est-ce que les opérateurs du service alimentaire peuvent planifier pour ce qui n’est pas connu? Bien que cela ne…

Read Article

Conseils pour les restaurants pour la planification de la saison d’automne – Le retour en force des repas à l’intérieur

  • Conseils d’experts
  • Opérations

Avec l’arrivée des jours plus frais, se préparer à un retour à la restauration intérieure est une pratique annuelle dans…

Read Article
Grisspasta V2
DARE Skyscraper Ad
Leaderboard ad A