Un environnement de travail harmonieux contribue à  l'épanouissement du restaurant - Brand Points Plus Canada

Un environnement de travail harmonieux contribue à  l’épanouissement du restaurant

Dirigez-vous une cuisine équitable ? Selon Fair Kitchens, « une cuisine équitable est un environnement de travail positif où le bonheur du personnel est aussi important que la satisfaction des dîneurs ». 

Lorsque la course est lancée et que les tensions montent en flèche, une équipe fonctionnelle saine peut déterminer si le lieu de travail de votre service alimentaire est heureux ou toxique. En créant un environnement équitable, amical et émotionnellement sain où les membres de l’équipe sont valorisés, les opérateurs de services alimentaires peuvent accroître la satisfaction au travail, améliorer la rétention des employés et augmenter la productivité. 

Peter De Bruyn, consultant en restauration et président provincial de l’association B.C. Restaurant and Foodservices (BCRFA), affirme qu’une communication claire sur le rôle de chacun est l’un des éléments les plus importants d’une équipe qui fonctionne bien. « Selon la taille de la cuisine, le rôle des gens peut changer quotidiennement, et tant que ce rôle est clair, ils ont plus de chances de réussir. »


Ouvrir les lignes de communication – et les maintenir ouvertes – peut aider à  étouffer les petits problèmes avant qu’ils ne prennent de l’ampleur. 


Ouvrir les lignes de communication – et les maintenir ouvertes – peut aider à  étouffer les petits problèmes avant qu’ils ne prennent de l’ampleur. Des problèmes non résolus peuvent entraîner le mécontentement des employés, qui finiront par partir à  cause d’un problème qui aurait pu être résolu. 

Selon M. De Bruyn, les bons résultats sont le fruit de dirigeants responsabilisés qui ont le pouvoir de prendre des décisions. « Un leader peut être un cuisinier de ligne qui a simplement adopté une mentalité de leader pour prendre des décisions réfléchies. Les employés qui ne prennent pas de décisions ont généralement tendance à  ne pas avoir autant de succès et à  ne pas coopérer aussi bien dans l’environnement de l’équipe. »

Dire « merci » ne coûte rien

« De petites choses comme les remerciements contribuent à  construire la partie saine de l’équipe fonctionnelle », ajoute-t-il. « Les cuisines peuvent être un lieu de travail stressant et la communication est souvent directe – pas nécessairement impolie ou agréable, mais simplement directe. Lorsque le temps le permet, de petits gestes de reconnaissance pour un travail bien fait peuvent contribuer grandement à  renforcer le soutien de l’équipe. »

àŠtre reconnaissant a également un impact positif sur la culture de la restauration. Les jeunes qui entrent sur le marché du travail et qui ont une expérience positive dans un restaurant sont beaucoup plus susceptibles de rester dans un environnement qui les traite bien. 

Et n’oubliez pas : les récompenses ne doivent pas nécessairement être monétaires. Il peut s’agir de l’horaire parfait d’un membre du personnel ou des jours de congé demandés. Les petites choses sont très utiles. 

Environnement de travail restaurant

Partagez la vision avec votre équipe

Selon M. De Bruyn, il est essentiel que les exploitants de services alimentaires partagent leur vision du succès avec les membres de leur équipe. 

« Une vision claire de la propriété et de ce que l’on attend des employés est une excellente façon de commencer et probablement la plus importante. »

Il est important d’être clair sur les rôles et les responsabilités, et sur la façon de traiter les problèmes, par le biais de l’autonomisation. « Les obstacles peuvent également résider dans le fait que les chefs de quart n’ont pas suffisamment d’obligations et de responsabilités pour traiter les problèmes », ajoute-t-il. « Si ce chef doit vérifier chaque problème auprès du gérant, cela peut ralentir le service et créer un stress excessif. Des chefs d’équipe responsabilisés donnent de meilleurs résultats. »


En favorisant une culture d’inclusion et de diversité, les opérateurs de services alimentaires peuvent créer un espace où chacun se sent accueilli et valorisé.


En favorisant une culture d’inclusion et de diversité, les opérateurs de services alimentaires peuvent créer un espace où chacun se sent accueilli et valorisé. « Des horaires et des taux de rémunération équitables pour l’ensemble du personnel en fonction de l’expérience et des capacités sont essentiels pour tous les travailleurs », conseille M. De Bruyn. 

Lorsque des défis se présentent, une communication claire et une culture d’appréciation peuvent contribuer à  la réussite. « La transparence et les objectifs réalisables aident à  rassembler le personnel », dit-il. « Par exemple, si le coût de la nourriture atteint 32 % et que l’objectif est de 31 % et que cinq éléments clés pour atteindre cet objectif sont clairement communiqués, l’équipe a beaucoup plus de chances d’obtenir des résultats. » 

Cinq conseils pour favoriser la réussite des équipes

  1. Une communication claire. Formalisez le dialogue par des pratiques telles que de brèves vérifications régulières, et encouragez un retour d’information honnête au sein de l’équipe. 
  2. Identifiez et éliminez les obstacles. Déterminez ce qui retient quelqu’un et éliminez-le. 
  3. Favorisez l’engagement et l’efficacité. Partagez les responsabilités, apportez votre soutien lorsque quelque chose fonctionne (et lorsque cela ne fonctionne pas) et encouragez l’innovation.
  4. Appréciez les efforts et reconnaissez les réalisations. Remerciez les membres de votre équipe et dites-leur quand ils ont fait du bon travail. 
  5. Travailler ensemble, pas séparément. Travailler en collaboration lorsque des défis se présentent contribue à  renforcer le sentiment d’appartenance, la loyauté et la fierté d’un succès partagé. 

Mettez l’accent sur les performances positives

  • Cultivez le respect et la dignité.  En faisant en sorte que chacun soit le bienvenu et soit entendu, chacun peut se sentir en sécurité et échanger librement ses pensées, ses sentiments et ses idées. 
  • Parler de son expérience plutôt que de donner des conseils. Nous pouvons partager nos expériences et dire aux autres ce qui a fonctionné pour nous au lieu de leur dire quoi faire ou comment se sentir. 
  • Écoutez. C’est ainsi que nous comprenons le point de vue d’autrui. 
  • Soyez ouvert aux nouvelles idées. Offrez aux membres de l’équipe de multiples façons de faire des suggestions d’amélioration, et soyez prêt à  faire des compromis et à  respecter les différentes perspectives. 

Compassion et partage

  • Adoptez une approche empathique. Au lieu de mettre vos sentiments sur les actions d’une autre personne, supposez que les autres ont des intentions positives.
  • Surveillez votre ton. Pas de cris, ni de harcèlement ou d’humour offensant. L’identité est importante, et les surnoms ne sont pas toujours agréables. 
  • Cultivez le respect de tous. Les hiérarchies sont par nature déséquilibrées, alors encouragez la croissance. Comprenez que tout le monde n’est pas au même niveau, mais que chacun est apprécié. 

Autres ressources pour une cuisine saine

Fair Kitchens

La société américaine Fair Kitchens s’efforce de créer une culture de la cuisine saine, fondée sur la communication ouverte, la passion, le soutien et le travail d’équipe. Plus de 50 opérateurs canadiens de services alimentaires et de boissons sont déjà  devenus des amis.

Related Topics

Est-ce que le service de traiteur des restaurants a un futur?

  • Conseils d’experts
  • Opérations

Le service de traiteur pourrait-il aider les restaurants à  améliorer leurs résultats? La question peut sembler contre-intuitive puisque le service…

Read Article

R-E-S-P-E-C-T. Pour réussir grâce à  une cuisine équitable

  • Conseils d’experts
  • Opérations

C‘est une scène courante dans les films hollywoodiens, dans les émissions de téléréalité les plus regardées et dans es romans…

Read Article
Alasko
Wingsv4new
Leaderboard ad B